1° Festival de Broderie à Dole (2012)

73747215_pLorsque nous sommes arrivées dans cette belle ville de Dole, c’était pour nous l’inconnu.

Excitées par cette nouvelle aventure, nous nous sommes tout de suite installées dans l’espace réservé à notre club « Jambes à points comptés ».

Que les gens sont gentils et sympathiques dans le Jura !

Félicitations, c’est magnifique, c’est fin, c’est aéré ; ce sont les mots des visiteurs impressionnés par la diversité des travaux, mais… Jambes, c’est quel département ?

C’est en « Belgiiique ».

DSC02424Participer à ce premier festival de broderie était très enrichissants et les moments de partage entre exposants étaient pour Dominique et moi, un réel bonheur !

Je remercie Irène pour cette belle organisation.

Myriam

Publicités

Virée à Etretat

Samedi 5 juillet 2008, 7h du matin, nous voici tous réunis sur le parking de la gare de Jambes. Le ciel est chagrin, mais la bonne humeur est au rendez-vous. Départ de notre convoi, direction la Seine Maritime et la vallée du Dun.

Après quelques heures de route, entre nuages et pluie, nous voici au rendez-vous, sortie 11 de l’A29. De là, nous partons conquérir le « Festival du Lin » (d’autres en leur temps sont partis pour « la route de la soie »). A partir de là, le soleil nous accompagnera tout le reste de la journée.

Première étape ; Fontaine le Dun, dans le gymnase, le marché du lin où 60 exposants, créateurs et boutiques nous attendent. Nous achetons quelques toiles de lin, bien sûr, kits et autres accessoires pour des ouvrages futurs pendant que les maris savourent une bolée de cidre.

Deuxième étape à 1,4 km ; Saint Pierre le Viger, dans l’église, «  un jardin passionnément », concours de Patchwork. De magnifiques et surprenants ouvrages de styles parfois très différents sont offerts au regard.

Ensuite par sauts de puces nous voici, pour d’autres expositions, à la Gaillarde, Saint-Pierre le Vieux, Le Bourg Dun. A Saint-Aubin sur mer, nous nous attardons un peu plus car c’est une exposition de Broderie au point compté, intitulée « Bonheur de Brodeuses » qui nous attend. Ce fut pour chacune un vrai bonheur.

Nos yeux émerveillés tournaient dans leurs orbites, ils ne savaient où regarder.

Dernière étape ; Sotteville sur mer, où la Belgique était le pays invité, avec le musée National de Courtrai, Libeco (tisseur, lin de maison…). Nous avons également découvert les impressionnantes machines agricoles utilisées pour la récolte du lin.

Enfin, il est temps de prendre la route bordée de champs de lin pour Etretat, pittoresque station balnéaire. Après un bon repas et une soirée entre amis, nous voilà tous bien fatigués et prêts à rejoindre nos « quartiers ».

Dimanche 6 juillet, journée libre à Etretat ; les brodeuses commencent par dévaliser la mercerie « à l’aiguille d’Etretat ». Ensuite nous sommes partis admirer les plages, les goélands, les falaises, la mer couleur émeraude… Un groupe montera à la falaise d’Aval pour admirer l’aiguille haute de 70 m. L’autre groupe grimpera sur la falaise d’Amont jusqu’à la Chapelle de la garde. Il y a beaucoup de vent sur les falaises.

Rendez-vous est donné pour le dîner. Nous savourons les incontournables galettes (crêpes) salées et sucrées.

Nous profitons encore d’une petite ballade digestive dans les rues d’Etretat et son typique marché couvert. Voilà déjà la fin de cet agréable week-end entre amis.

16h30, tout le monde reprend sa voiture, direction notre port d’attache en Belgique.

Carine Pille

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Un week-end en Bourgogne

C’est le samedi 30 septembre 2006 que nos voitures se sont données rendez-vous à 7 heures précises pour le départ vers la Bourgogne.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Après un voyage sans encombre, le rassemblement fut laborieux. Quel Chevigny choisir ?

La D108k restait introuvable ! Après beaucoup d’errance, un deuxième regroupement fut fixé devant les hospices de Beaune. La découverte de l’Hôtel-Dieu permit à chacun de retrouver ses esprits ! Malheureusement, c’est sous une pluie diluvienne que la suite de l’après-midi s’est déroulée. Programme au choix: découverte de caves, visite de la ville et d’un magasin de broderies (incontournable pour des passionnées de petites croix)

Après un nouveau regroupement compliqué, les participants dégoulinants ont cheminé par la route des Grands Crus vers l’hôtel où un souper bien mérité nous attendait ; une soirée pleine de bonne humeur !

Le lendemain dimanche, en route vers Dijon . Les maris ont choisis une balade en ville et les brodeuses sont allées à la découverte de la superbe exposition du club « points de croix bourguignon » , manifestation organisée dans l’orangerie des jardins de l’Arquebuse, magnifique parc fleuri.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons été émerveillées par la profusion de toiles, de cadres, de coussins, d’enveloppes brodées, de sacs, de tabliers, de bannières… Les 57 sympathiques brodeuses du club nous ont accueilli chaleureusement. Nous n’avons pas vu le temps passer.

L’après-midi, « le Parcours de la chouette » (signalé par des chouettes en cuivre sur le sol), nous a permis de découvrir la vieille ville de Dijon. Ville d’art, ses nombreuses façades en pierres de taille ou encore les maisons à pans de bois nous ont enchantées

Mais déjà 18 heures et le temps du retour vers la Belgique.

Quel memorable week-end !

Anne Kirch

Ce diaporama nécessite JavaScript.